Un univers alcoolique : la pression publicitaire au quotidien
ANPAA
 

Alors que les acteurs de prévention, en particulier l’ANPAA, demandent une limitation de la pression publicitaire pour diminuer la consommation d’alcool en France, les alcooliers et les annonceurs ne cessent d’exercer "leur créativité" pour nous inciter à consommer, et ce, dans tous les secteurs de la vie quotidienne, à destination de tous les publics, en particulier les jeunes.
Alors que la loi Evin, dans sa version originelle, interdisait la publicité sur les supports et les médias qui s’imposaient à tous, en particulier l’affichage sur la voie publique, le lobby alcoolier a réussi à force d’amendements parlementaires à créer un univers où l’alcool et sa consommation sont devenus la banalité de notre quotidien.
Décryptages, dossier du 24 mai 2018.