ANPAA
Zones désertifiées : une seule solution, noyer son chagrin dans l’alcool !
 

Le Premier ministre a annoncé que pour revitaliser les petites communes, il allait distribuer gratuitement 10 000 Licences IV pour les petites communes de moins de 3 500 habitants. Là où nous attendons des soignants, du service public de qualité, de l’emploi, de l’aide à la personne, nous aurons donc des bistrots !
Cette décision, qui ravira certainement le lobby alcoolier, envoie un message désastreux sur le plan de la santé publique. Car toutes les études démontrent que le niveau d’alcoolisation d’un pays est directement lié à l’offre et à l’accessibilité en boissons alcooliques.
Communiqué de presse du 20 février 2020.